Produit "local", "fermier", "bio", "labellisé", c'est compliqué...

MAIS ICI vous allez vous y retrouver !

Entre les marques, les labels, les mentions, ce qui est officiel, ce qui ne l’est pas… Cela devient parfois très compliqué de savoir ce que l’on mange. Voici quelques explications pour se repérer !

Voici des produits locaux, fermiers, BIO et/ou labellisés...

Dans tous les cas, ça donne faim non ?

Un produit local

Un produit local est issu de l’agriculture locale, c’est-à-dire issu de matières premières agricoles produites sur un territoire restreint situé à proximité de la zone de consommation (département de la Loire et communes limitrophes). Il peut provenir directement d’une exploitation agricole ou d’une entreprise agro-alimentaire


Un produit fermier

La Loi d’Orientation Agricole du 9 juillet 1999 prévoyait l’établissement d’un décret protégeant le terme fermier. C'est un décret qui n'est toujours pas adopté, mais qui propose :

 

« Un produit fermier ou de la ferme est un produit alimentaire dont les matières premières ont été produites et transformées ou conditionnées sur une exploitation agricole sous le contrôle d’un producteur. »

 

Le producteur fermier a  trois métiers : il produit, il transforme et  il vend.

Un produit  bio

L'agriculture biologique est un mode de culture réglementé, comprenant des pratiques autorisées ou interdites, consignées dans des cahiers des charges officiels.

 

« L’Agriculture Biologique est fondée sur des méthodes de production qui se rapprochent des cycles biologiques naturels (rotation des cultures, lutte biologique, bien-être animal…). »

SOURCE CORABIO

 

Un produit bio est donc un produit labellisé issu d’une exploitation certifiée en agriculture biologique. Il est reconnaissable par un logo, qu’on ne peut lui apposer qu’après contrôle du respect du cahier des charges en vigueur.

 

Depuis 2010, l’UE (Union Européenne) a mis en place un label qui uniformise les pratiques de l’agriculture biologique en Europe

L'aop (appellation d'origine protégée)

Née en 1935, l'Appellation d'Origine Protégée est un signe français désignant un produit  qui tire sa typicité et son authenticité de son origine géographique. Elle est l'expression d’un lien entre un produit et son terroir (ce qui veut dire qu’elle ne peut être reproduite hors de son terroir) :

· une zone géographique : caractéristiques historiques, climatiques, géologiques, et agronomiques.

· des savoir-faire humains : spécifiques et nécessaires à la production.

 

L'AOP est régie par un décret qui homologue le cahier des charges du produit et la délimitation de son aire géographique. SOURCE INAO

L'AOP est un signe européen qui protège le nom du produit dans toute l'Union Européenne, il remplace désormais l'AOC qui ne protégeait la dénomination du produit que sur le territoire français.

L'igp (indication géographique protégée)

La relation entre le produit et son origine est moins forte que pour l'AOP mais suffisante pour conférer une caractéristique ou une réputation à un produit et le faire ainsi bénéficier de l'IGP.

 

Exemple d'IGP ligérienne :

la volaille du Forez.